Histoire de la carrosserie Ryffel

 

 

Paul Ryffel Fondateur de la carrosserie en 1936

Il a appris le métier de tôlier formeur et exerça cette profession notamment aux usines Peugeot de Sochaux.
En 1939 il fonde sa propre carrosserie à Clarens près de Montreux. Il se spécialise entre autre dans la fabrication de porte-bagages. Il exerça jusqu’en 1961.

 

Serge Ryffel a repris en 1955 – 2ème génération

Son fils, Serge, fit l’apprentissage de tôlier en carrosserie dans l’entreprise familiale. Après une escapade dans l’armée française en Afrique où il s’occupa de l’entretien des véhicules militaires,
il fonda sa carrosserie en 1955 au Mont-Sur-Lausanne. En 1961 il déménagea de quelques kilomètres pour Bellevaux, quartier des hauts de Lausanne où se trouve encore la carrosserie aujourd’hui.

 

Jean-Marc Ryffel en 1957 – 3ème génération

Il remit la carrosserie à son fils Jean-Marc (1957) en 1985 et continua à se consacrer à son bureau d’expertises automobiles jusqu’en 1995.
Jean-Marc fit son apprentissage de peintre en automobiles de 1972 à 1975 à la carrosserie Alasia à Lausanne.
Après avoir exercé ce métier dans une dizaine de carrosseries et après quelques années de voyages en Asie,
il réussit sa maîtrise fédérale en 1985, année où il reprit l’entreprise. Parallèlement, Il enseigna les branches techniques à l’école Professionnelle de Lausanne. En 2000 il modifie la raison sociale et fonde une société anonyme. Depuis 1985 c’est Pascale, son épouse, qui s’occupe de la comptabilité et l’administration.

 

 

 

 

 

Dominique Ryffel  1986 – 4ème génération

Peintre en automobiles, responsable de la peinture. C’est la 4ème génération de carrossier chez les Ryffel qui débute.

Dominique a fait son apprentissage au garage Mercedes de Lausanne, il est depuis 2007 à la carrosserie.
IL collabore étroitement avec son père  pour assurer la bonne marche de l’entreprise, il est responsable de la peinture.

En 2017 Dominique reprend le flambeau et devient le 4ème Boss de cette carrosserie familiale.